J’ai testé… le vernis permanent

6 Juin

A l’occasion de la Fête des Mères, ma sœur et moi avons offert à notre maman un moment détente, mais pas n’importe lequel : une manucure avec pose de vernis permanent. Une première pour toutes les trois. Je vous raconte.

Vernis permanent Melting Pot Au Feminin

Photo prise à la sortie de l’institut


Le vernis permanent, c’est quoi ?

Il s’agit d’une technique ongulaire qui permet de conserver son vernis pendant 2 à 4 semaines. Finis les vernis qui s’écaillent au bout de quelques jours ! En plus, le vernis permanent promet une manucure resplendissante et impeccable. Quoi rêver de mieux ?

.

Le test

Arrivées dans l’institut choisi, un institut sans prétention (Reine de Saba à Maurepas, si ça vous intéresse), nous sommes invitées à nous dévêtir et nous asseoir. Aussitôt on nous propose un thé ou un café. L’accueil est donc agréable. Le salon est petit mais chaleureux. Quelques minutes d’attente nous ont permis de voir les 4 esthéticiennes réaliser les manucures d’autres clientes.

Assise dans mon fauteuil, c’est l’esthéticienne qui vient à moi. Ah donc la manucure va se passer là. Soit. Seule ma sœur est installée à une table de manucure. Faut dire il n’y en a que 2 pour 4 clientes. Les 3 esthéticiennes qui s’occupent de nous commencent à quelques choses près en même temps.

Il nous avait été demandé de venir les ongles entièrement « démaquillés » et propres.

.

Première étape : bichonnage des mains

Ah non, on passe tout de suite à la suivante. Pas de massage, pas d’hydratation. Dommage.

.

Deuxième étape : limer les ongles

Avant toute chose, l’esthéticienne me demande quelle forme je souhaite : ronds, carrés, carrés arrondis. Ah ah. Va pour le dernier choix. Elle s’exécute. Limage par le dessous of course. Hop hop hop. C’est du rapide.

 .

Troisième étape : le choix de la couleur

Elle me tend un nuancier de couleurs. Il n’y a pas BEAUCOUP de choix (une quinzaine de teintes) et je finis par choisir un joli rouge franc. Ni orangé, ni trop cerise noire. Simple, efficace, inlassable et indémodable. Oui parce que le bleu Schtroumpfs ou le rose Barbie, faut avoir envie de le garder (et l’assumer) pendant 3 semaines…

.

Quatrième étape : le dégraissage

Elle m’explique qu’il faut « dégraisser » les ongles avec un produit particulier avant d’appliquer chaque couche de vernis. Puis elle ponce légèrement mes ongles avec un bloc blanc.

 .

Cinquième étape : application de la base

Tout comme pour un vernis classique, une couche de base est essentielle. « On va jouer à un jeu ! » me dit-elle. « Je dépose une couche sur un doigt de la main droite, tu le places sous la lumière UV dans la machine. Puis je passe à un doigt de la main gauche, et tu remplaces ta main droite par la main gauche sous les UV. » Droite, gauche, droite, gauche… Et ainsi de suite. C’est ludique. Et en plus je bronze des mains. Non je rigole ! 🙂

La lampe à UV permet de sécher et durcir ce type de vernis.

.

Sixième étape : le vernis permanent

Sur le même principe, elle m’applique la couleur choisie. Séchage UV. Une deuxième couche. Séchage UV.

Septième étape : le top coat

Une couche de top coat. Séchage UV. Une fois le top coat appliqué, l’esthéticienne enlève la pellicule huileuse qu’il y a au-dessus de l’ongle avec un coton imprégné d’un dissolvant sans acétone. Et on a eu le droit à un peu d’huile nourrissante sur les cuticules. Quand même.

« Mais pourquoi vous n’avez pas appliqué du vernis à la base de l’ongle ? » « Bonne question ! » me répond-elle. « C’est parce qu’en séchant et l’ongle en poussant, le vernis risque de se décoller plus rapidement que s’il est posé à 1 mm du bord de l’ongle. » Comprenez donc qu’il a des chances de tenir plus longtemps !

La pose a l’air aussi « simple » qu’un vernis classique. Seulement, en se fixant, le vernis laisse une couche épaisse et bombée, un peu comme le gel. C’est chouette, sauf que ça demande une extrême précision et perfection d’application. Ce n’a malheureusement pas été le cas sur mes petits doigts, malgré la retouche sur 2 ongles. Résultats : à la lumière, on dirait que certains de mes ongles sont cabossés. Dommage.

Néanmoins, après un travail d’une quarantaine de minutes, le fini est brillant, la couleur est belle, la pose est correcte.

.

Plusieurs semaines plus tard…

Après 2 semaines pour ma mère et ma soeur, le vernis s’est décollé. Pour ma part, après 3 semaines, 2 ongles seulement se sont fait la malle (bon, je les ai un peu aidé faut dire) et un autre a bien envie de les suivre. Mais sinon les 7 autres se portent bien, mis à part que mes ongles ont poussé et qu’on dirait que je porte des faux ongles. Mais que nenni.

J’ai fait le test d’appliquer une couche de top coat classique sur la main gauche après une semaine, mais il n’y a pas une grande différence avec les ongles de la main droite.

Mes ongles n'ont pas beaucoup poussé durant cette période.

Mes ongles n’ont pas beaucoup poussé durant cette période. Mais on voit bien une différence entre ma sortie de l’institut et la photo à droite, avant la dépose !

 

Huitième étape : la dépose

Quand fût le moment de tout enlever, j’ai tout de même essayé d’enlever mon vernis avec du dissolvant sans acétone. Sans surprise, ça n’enlève rien du tout. Me voilà partie  acheter du dissolvant AVEC acétone, oui, juste pour ça. Plus corrosif, il réussirai quant à lui à venir à bout de mon fameux vernis en un éclair. Ça, c’est ce que je croyais…

– Premier essai :
J’ai commencé à appliquer du dissolvant avec acétone donc, sur un coton. Résultat : strictement inchangé !

Ok on passe à l’attaque avec la méthode forte ! Je préviens, certaines images peuvent heurter la sensibilité de vos yeux…

– Deuxième essai :
En avant pour les papillotes. Un demi-disque de coton imbibé de dissolvant sur chaque ongle, chacun entouré de papier aluminium.

Papillotes dissolvant acetone aluminium pour retirer vernis permanent Melting Pot Au Feminin

Après une pause de 15 minutes sur chaque doigt, je retire le tout. La couche supérieure et les extrémités ont légèrement fondu, alors je gratouille. Hum quelle sensation désagréable de l’ongle plein de dissolvant qui gratte un texture plastifiée… Finalement, ce n’est pas concluant, n’est ce pas ?

Carnage ongles vernis permanent bain dissolvant Melting Pot Au Feminin

¡Ay, caramba!

Je décide de relaisser poser 10 autres minutes. Puis 5 autres carrément dans un bain de dissolvant. Je regratouille. La couche du dessous était si confortablement installée qu’elle a eu envie de repartir avec un petit souvenir : la couche supérieure de mes ongles. Youpi ! Mes ongles sont hyper abimés et j’ai bien perdu 1h avec tout ce bazar !

Ongles abimes apres pose vernis permanent Melting Pot Au Feminin

Ongles apres pose vernis permanent Melting Pot Au Feminin

Le carnage !

Je pense qu’il aurait mieux valu que je retourne à l’institut pour me faire faire la dépose (moyennant 5€ supplémentaires). Peut-être que mes ongles s’en seraient sortis un peu mieux. Je vais inviter ma mère et ma soeur à y aller pour ne pas qu’elles dégradent elles aussi la santé de leurs ongles.

Maintenant, y’a plus qu’à les soigner à grand renfort d’hydratation à l’huile de Jojoba et d’amande douce pour les cuticules, de massage et de vernis traitants. Et puis pour le coup, mes ongles, je leur fous la paix pendant plusieurs jours. Direct en jachère !

Les plus :

– La tenue du vernis (2 à 3 semaines)

– Des ongles qui paraissent encore plus beaux, bien bombés, parfaits en somme

 .

Les moins :

– L’état de mes ongles après une dépose home-made. Peut-être qu’en institut, ça aurait moins tourné au vinaigre. Je vous dirai si ma soeur et/ou ma mère y vont.

– Le prix : 35€ environ

– Il faut avoir envie de garder la même couleur pendant 2 à 3 semaines. Perso, à l’arrivée des beaux jours (enfin !), j’aime jouer régulièrement avec les couleurs. Du coup, 3 semaines, c’est un peu long.

.

Et vous, vous avez déjà essayé le vernis permanent ? Si oui, chez vous ou en institut ? Vos ongles ont survécu ? Si non, vous lancerez-vous quand même ?

.

Publicités

26 Réponses to “J’ai testé… le vernis permanent”

  1. Myriam M. 27 août 2013 à 10:16 #

    Bonjour,
    Merci pour cet article sympa.
    Pour ma part, déjà cinq ou six poses de vernis semi-permanents.
    Avec deux enfants de huit mois et trois ans et demi, ça fait au moins trois douches/bains par jour + des lavages de mains à longueur de journée, alors pour la féminité des mains, on repassera :).
    Pour la dépose, j’ai eu du mal la première fois, puis j’ai changé de marque de dissolvant (maintenant c’est Ma***a) et avec le nouveau, ça fonctionne très bien. 15 minutes en papillotes d’alu et tout part. Massage à l’huile puis pose de durcisseur Hé***e et retour au vernis normal.
    Et mes filles sont aussi subjuguées que mon mari par mes ongles colorés !!!
    A bientôt et merci pour ce blog !

    • Melting pot au féminin 30 août 2013 à 10:38 #

      Bonjour Myriam M., merci pour ton gentil commentaire 🙂
      Tu t’appliques toi-même ton vernis permanent ou tu vas en institut ? En tous cas, chapeau, une maman qui prend soin d’elle jusqu’au bout des ongles ! 😉
      Peut-être referai-je l’essai une prochaine fois, mais pour le moment, je les laisse souffler les petits.
      Merci encore et à bientôt !

  2. Caroline 17 septembre 2013 à 00:08 #

    C’est évident, comme le dit Myriam le choix des produits c’est élémentaire et c’est vraiment pour cela que notre gamme prend du temps à s’agrandir. Nous proposerons prochainement toute une gamme de couleurs en vernis permanent mais simplement nous prenons notre temps car nous voulons de très bons produits qui durent dans le temps mais aussi qui se retirent sans soucis. Quel dilemme…

  3. Celine Guilloux Andrieux 28 novembre 2013 à 15:58 #

    Bonjour,
    Petit conseil pour enlever un vernis permanent soi-même :
    Limer le vernis afin d’enlever la brillance et ensuite faire les papillotes avec le produit, laisser poser le produit 10min et le tour est joué, tout se décolle sans abîmer l’ongle. Mais le mieux étant d’aller en institut.
    Bonne journée.

    • Melting pot au féminin 30 novembre 2013 à 09:51 #

      Bonjour Céline, merci pour ce conseil avisé 🙂 Maintenant je suis passée au gel. Je ne sais pas si ce sera mieux ou pire pour mes ongles, une chose est sure, cette fois, j’irai en institut faire la dépose 😉
      Bonne journée et bon week-end. A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :