Conserver et prolonger son bronzage, mode d’emploi.

3 Sep

Le mois de Septembre est de retour (et son lot de réjouissances aussi !). La nostalgie de nos vacances se fait ressentir, heureusement qu’on en garde quelques souvenirs. Photos, rencontres, bronzage… Et oui, ce qui se voit et qui fait plaisir dans le miroir chaque fois qu’on passe devant, c’est bien la couleur caramel de notre épiderme. Mais comme vous le savez, ce hâle doré est assez éphémère. Voici quelques conseils pour le faire durer un peu plus longtemps.

 .

Règles rudimentaires

Avant toute chose, il est nécessaire d’avoir obtenu son bronzage de façon progressive, sans coup de soleil de préférence, afin que la peau ne pèle pas. Pour cela, on ne fait pas le lézard toute la journée et on y va mollo sur les heures les plus chaudes. Bien sûr, on protège sa peau avec des indices assez forts en début de séjour, un peu moins ensuite. Et chaque soir, on pense à se tartiner de lait après-soleil.

  .

1. Hydrater sa peau

On ne le répètera jamais assez, l’hydratation est la clé d’une belle peau. Alors, matin et soir, on se badigeonne le corps (et le visage !) avec des crèmes hydratantes spécifiques et adaptées à chacune d’entre nous. C’est ce léger voile « gras » qui va empêcher l’eau naturellement présente dans les tissus de s’évaporer. Ainsi, on évite le dessèchement et la pelade.

L’hydratation se produit également de l’intérieur, et ça, on l’oublie souvent. Il s’agit donc de boire en quantité suffisante (1 litre ½ d’eau recommandé par jour), afin que les cellules de notre corps puissent se renouveler correctement pour donner souplesse et galbe à notre peau.

  .

2. Faire des gommages doux

Contrairement aux idées reçues, le gommage ne fait pas disparaitre le bronzage. Réalisé une à deux fois par semaine, il permet de libérer la peau des cellules mortes, la rendant plus éclatante ; votre hâle est ainsi sublimé. On y va donc doucement, en prenant soin de réaliser des mouvements circulaires faiblement appuyés, et ce sur peau mouillée.

  .

3. On triche un peu grâce au maquillage

Tant que vous êtes bronzée, on laisse les fonds de teint liquides au placard. Ce qu’on veut, c’est accentuer l’intensité du bronzage. Alors, pour laisser respirer la peau, on applique au gros pinceau ce qu’il faut de terracotta ou poudre de soleil illuminatrice. On insistera là où le soleil colore naturellement le plus : l’arête du nez, les pommettes et le haut du front. Et on pense au blush, toujours, même sur peau bronzée.

On opte pour des yeux de biche, légèrement maquillés. Un peu de mascara suffit. Le maquillage nude est plus joli au retour de vacances.

Pour les lèvres, on mise sur des couleurs gourmandes, glossy glossy et/ou vives, du type fushia ou corail.

Côté manucure et pédicure, on joue la carte de la couleur à fond. Profitez-en pour tester les couleurs acidulées, telles que le jaune citron ou l’orange qui se portent nettement mieux sur peau dorée.

  .

4. Évidemment, on n’oublie pas de se démaquiller

Votre visage a besoin de respirer, c’est pourquoi on ne fait pas l’impasse sur le démaquillage, étape cruciale pour une jolie peau.

  .

5. Éventuellement, on s’applique de l’auto-bronzant

Pour ma part, je ne suis pas tellement emballée par l’idée, d’autant plus qu’il faut savoir l’appliquer, et ce n’est pas mince affaire ! Sinon, on passe en institut prendre une douche auto-bronzante.

Ou alors on prolonge son bronzage avec des crèmes « effet soleil » comme celle de Mixa, qui offre un hâle progressif, plus ou moins naturel.

  .

6. Les aliments et compléments alimentaires

Avant, pendant et après, il est conseillé de consommer des aliments riches en bêta-carotène comme les carottes, le melon, les abricots, les tomates, les épinards, le persil…

Pour ce qui est des compléments alimentaires, je ne suis pas convaincue. Beaucoup d’amies en ont testé, mais je n’ai pas vu la différence. Ça n’évite pas de prendre des coups de soleil, la durée du bronzage n’est pas plus longue. Bref, ce n’est pas ma tasse de thé, après chacun fait comme il veut !

  .

7. Si vous voulez une peau en bonne santé, exit les UV !

Bien que les UV en cabine soit tentants, on évite. C’est relativement cher, ça ne remplace pas le vrai soleil, et non seulement ça abîme la peau mais c’est surtout très mauvais et dangereux !

Publiées dans la revue médicale Lancet Oncology, les conclusions des recherches du Centre International de Recherche sur le Cancer affirment que « l’exposition aux UV artificiels avant l’âge de 30 ans augmente de 75 % le risque de mélanome ». Et ça, ça craint ! A bon entendeur…

  .

8. Les vêtements, révélateurs de bronzage

Je n’étais pas encore très très bronzée.

.

On opte pour du blanc, des tons pastels, et même du noir. En effet, ces couleurs mettent en avant notre peau joliment dorée et renforcent l’effet bonne mine. Et ça, ça fait du bien au moral en période de rentrée !

.

.

.

Et vous, quelles sont vos astuces pour prolonger votre bronzage ?

 .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :