Les parfums mystères

2 Juil

Que s’est-t-il passé ces derniers jours dans nos rayons de supermarchés ? Aurez-vous sans doute remarqué quelques nouveautés en matière de goût. Je veux parler des produits au(x) parfum(s) mystérieux qui viennent remplir nos étagères à gourmandises.

Soyons honnêtes, nous adorons la nouveauté, et qu’est ce qui attise davantage notre curiosité ? Le mystère bien sûr !

Côté sucré, découvrons les chewing-gums Hollywood Mega Mystery.

En déposant mes articles sur le tapis de la caissière, c’est tout naturellement (merci au marketing) que mes yeux se sont fixés sur une autruche. Oui une autruche, en PLV sur le présentoir des chewing-gums. Plutôt insolite me direz-vous. Tout cela pour dévoiler les nouveaux chewing-gums de la célèbre marque Hollywood…

Un énigmatique point d’interrogation au milieu d’un packaging très coloré, attire mon œil averti. Ils sont sans sucres, un bon premier argument. Au dos du paquet, pas d’indications précises quant au parfum. Tant pis. Ni une ni deux, le voici sur le tapis. Oui, je l’avoue, je cède à la tentation !

De retour chez moi, j’ouvre ce paquet mystérieux. « Ne révélez pas le secret ! », disent-ils. Hum, pas sûre d’y arriver.

14 chewing-gums dans le paquet. J’en extrais un. Dans la bouche, le parfum est assez indéfinissable : acidulé dans un premier temps, puis quelque chose de plus doux nous apparaît. On dirait un mélange entre les Calippo fraise exotique et les Calippo shots citron-citron vert (mais si souvenez-vous, les glaces que l’on mangeait étant plus jeune).

C’est plutôt bon, mais passé l’effet de surprise, ce chewing-gum n’est autre qu’un énième chewing-gum aux fruits. De plus, comme ses congénères, la saveur de celui-ci disparaît progressivement et surtout assez vite (environ 10 minutes). Après une heure de mastication, la texture m’énerve, je le jette.

Notons que tous les chewing-gums du paquet ont le même goût. Dommage, ça aurait pu être rigolo qu’ils soient différents.

J’aime :

– le concept de communication original et décalé (signé McCann-Erickson) et ces hommes à dos d’autruche qu’Hollywood vous enverrait si vous décidiez de réveler le secret

– le côté intrigant de goûter un produit au parfum mystère

J’aime moins :

– sa durée de vie

– son prix (entre 1,80€ et 3,20€ le paquet).

.

Passons au côté salé avec les chips Lay’s Goût Mystère.

Lay’s, la célèbre marque américaine de chips du groupe PepsiCo, décide elle aussi de surfer sur la vague des goûts mystères.

Perdue dans cet immense rayon de chips (je ne faisais que passer, si, si je vous jure !), j’aperçois un petit paquet blanc aux caractères irréguliers comme s’ils avaient été découpés de magazines. Lay’s se la jouerait-elle « corbeau » ?

Quoiqu’il en soit Lay’s organise un concours : « Goûtez-là et donnez lui un nom ! ».  La marque propose de gagner une somme conséquente (10 000€ tout de même) à qui aura suggéré sur son site le meilleur nom pour cette nouvelle saveur. L’opération, qui a commencé le 16 juin, court jusqu’au 15 septembre. Alors laissez votre créativité s’exprimer ! Pour ma part, j’ai proposé : « Barbecue du Sud-Ouest ».

Tout comme Hollywood, Lay’s a fait le choix de ne faire figurer aucune information quant à la composition de ces chips, mis à part la mention « chips de pommes de terre aromatisées ». Ça ne nous avance guère. Par contre, les valeurs nutritionnelles sont claires : 535 calories pour 100g (le paquet faisant 135g). Vous aurez compris : à consommer avec modération, donc.

Assez parlé informations, passons à la dégustation. Hum ! Une délicieuse odeur se dégage du paquet (non, non, les chips ne sont pas mon péché mignon).

Première impression, ça hume le poulet, et ça en a même la saveur. Ce n’est sans rappeler le goût poulet-thym de la même marque.

A la deuxième chips, il y a une petite note sucrée comme de la sauce barbecue, à laquelle s’ajouterait quelques gouttes de vinaigre voire peut-être un peu d’oignon. Rien de révolutionnaire, mais il faut avouer qu’elles sont bonnes !

Néanmoins la non-transparence (c’est ce qui crée le mystère) peut avoir ses limites. Effectivement, on se pose par exemple la question de la présence ou non de viande dans ces chips (par croyances religieuses ou pour les publics végétariens…).

.

Ps : depuis la fin du concours, le dernier-né de la gamme porte le nom de « Plaisirs d’été », un nom trouvé par une certaine Caroline M.

J’aime :

– déguster avec attention ces petites pétales de pommes de terre pour en deviner le goût

– le côté participatif des consommateurs dans la recherche de nom d’un nouveau produit

J’aime moins :

– tout le gras qu’il y a dedans !

 

Il n’y a pas à dire, le mystère fait vendre. Et vous, seriez-vous capable d’acheter un produit dont les caractéristiques gustatives vous sont inconnues ? Chiche !

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :